3 Recettes maison pour lutter contre les pellicules

recette maison antipelliculaire

Hello les beautés,

C’est la rentrée, les fêtes à présent derrières nous, il est temps pour moi de me remettre au travail. Oui je l’avoue, cela fait deux semaines que je n’ai pas écrire. J’avais décidé d’accorder un peu  plus de temps à ma famille.

Pour mon premier article de l’année, j’ai donc décidé de parler de pellicules  et de vous proposer des recettes naturelles pour  résoudre ce problème bénin, mais Ô combien gênant.

Les pellicules sont définies comme des squames de peau, et plus précisément des cellules superficielles du cuir chevelu ayant desquamé, mais d’une taille inhabituellement grande, plus épaisses, ou plus nombreuses que les cellules normales. « source wikipédia »

Notre  cuir chevelu ainsi que notre peau,  se renouvelle normalement en éliminant des cellules superficielles de l’épiderme, c’est ce qu’on appelle en langage courante les peaux mortes.

Il existe  deux types de pellicules. Celles dites sèches sont de couleurs blanches et on les retrouve  sur le cuir chevelu sec. Elle se détache toute seule et se  retrouve ensuite dans le cou et sur nos vêtements.

Celles dites grasses se retrouvent sur le cuir chevelu à tendance grasse. Elles sont de couleurs jaunes et se collent aux cheveux.

Les pellicules sont des signes d’un déséquilibre ou d’une irritation au niveau du cuir chevelu.  On pense aujourd’hui qu’une levure appelée Malassezia en est la cause, mais elle n’est pas la seule responsable. En effet la pollution, le stress, la fatigue, les hormones, le psoriasis, l’eczéma, les shampoings  trop agressifs, les colorations chimiques, le défrisage sont également des facteurs qui entrent en ligne de cause.

Les pellicules sont bénignes et n’engendre pas de problème de santé en particulier. Évitez de les décoller avec un peigne  car  le passage du peigne peut provoquer une irritation, qui accélère le processus de division des cellules de la peau et accentue le phénomène.

Plusieurs solutions naturelles existent comme l’utilisation d’huiles végétales de germe de blé, de niguelle, de baies de laurier, d’argan, d’olive, de cranberry, de chaulmoogra  couplées avec les propriétés des huiles essentielles de lavande vraie, de tea tree, de laurier noble, de cèdre de l’atlas, de patchouli sont en effet très efficaces sur les pellicules. D’autres produits naturels  comme le citron, le vinaigre de cidre ou encore le bicarbonate sont également intéressants car ils ont des  propriétés purifiantes et anti-bactériennes. Ajoutez une pointe à votre eau de rinçage pour prévenir l’apparition des pellicules.

« CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR MA RECETTE DE MASQUE POUR CHEVEUX SECS« 

Voici 3 recettes très faciles et  efficaces pour soigner naturellement les pellicules.

1ère Recette

Huile de soin antipelliculaire au nigelle et olive 

  • 35ml huile végétale de nigelle
  • 15 ml huile végétale d’olive
  • 40 gouttes d’huile essentielle de patchouli
  • 40 gouttes HE de tea tree

Mélangez les ingrédients dans un flacon et appliquez le mélange en massage sur le cuir chevelu. Entourez ensuite votre tête d’une serviette chaude afin de faire pénétrer le produit. Laissez agir 20 mn puis faites votre shampoing.

2ème Recette

  • 2ml  d’huile essentielle de cèdre de l’atlas
  • 2ml d’huile essentielle de tea tree
  • 2ml d’huile essentielle de palmarosa

Mélangez ces  trois huiles dans un flacon à codigouttes. Avant votre shampoing, ajouter 3 gouttes du mélange dans votre shampoing habituel.

3ème Recette

Masque antipelliculaire au citron et huile de coco

  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • 1 cuillère à café d’argile blanche
  • 1 cuillère à café de miel

Mélangez les ingrédients et appliquez le mélange obtenu à la racine des cheveux. Laissez agir 1h, puis faites votre shampoing.

Attention, si  le problème persiste, consultez votre médecin pour être certain que vous ne passez pas à côté d’une maladie plus grave.

NB: Soyez vigilants quand vous utilisez des huiles essentielles car, elles sont très concentrées et ne sont pas inoffensives. Lors d’une première utilisation, je vous conseille de faire toujours un test sur une partie non visible de votre corps. Si vous constatez une rougeur, une démangeaison, une irritation… ne l’utilisez pas.  Vous faites sans doute une réaction à cette huile.  Sachez aussi que les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées avant l’âge de 6 ans et pas sur les femmes enceintes ou qui allaitent. Fiez-vous toujours à votre notice d’utilisation et dans le doute demandez toujours conseils à votre pharmacien ou médecin.

By Elodie/lafillenaturelle

Ajouter des commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *