3 huiles essentielles indispensables pour un hiver serein

3 huiles essentielles indispensables pour l'hiver

L’hiver est à présent bien installé, et avec lui son lot de maux. Rhume, bronchites, toux,  grippe, rhino-pharyngite, gastro, lèvres gercés, mains craquelées,  baisse d’énergie et de moral… petits et grands ne sont malheureusement pas toujours épargnés.  L’organisme perd en défense et s’en suit  certains microbes.

Et si on essayait de prévenir ces maux en utilisant des huiles essentielles ?  

Une huile essentielle est un concentré de liquide obtenue par distillation d’une matière végétale : plantes, fleur, bois, écorces,  racines, fruits… Contrairement à ce que son nom peut nous faire penser, une huile essentielle ne contient pas de corps gras. C’est un extrait, une essence  de la plante.  Elle contient plus d’une centaine de molécules chimiques ce qui fait d’elle, un puissant soutient pour soigner divers maux.

Il existe une multitude d’huiles essentielles. je dirai même presque autant que de végétaux et j’exagère à peine. Mais son omniprésence en grandes surfaces, pharmacies ou magasins  spécialisés ne doit pas vous faire oublier qu’il n’est pas inoffensif et demande un minimum de connaissance de base en aromathérapie  avant toute utilisation.

Choisissez votre huile essentielle de préférence bio. Avant de la choisir, vérifiez si le nom latin,  l’origine de la plante, sa famille botanique, la partie distillée  y est renseignée. Je reviendrai plus en détail sur le choix d’une huile essentielle ultérieurement dans un autre article.

Voici 3 huiles essentielles indispensables à avoir dans votre trousse d’aromathérapie pour un hiver serein.

L’eucalyptus radié : pour la sphère ORL et respiratoire

 L’eucalyptus radié ou radiata est une huile rafraîchissante. Elle  est  Puissante grâce à sa teneur en 1,8 cinéole qui lui confère son pouvoir antivirale, antibactérienne et antiseptique. Elle favorise le bon fonctionnement du système immunitaire grâce à ses multiples  propriétés antibactérienne, anticatarrhale, antivirale, décongestionnante nasale, immunomodulante. Cette huile vous accompagne dans la plupart des maux qui  touchent la sphère ORL  et respiratoire (nez bouché, mucosités, toux grasse, bronchite, rhinite allergique, rhinopharyngite, sinusite, grippe) Elle a une action tonique et revigorante et clarifie les idées.

Application:

Pour le confort respiratoire : maximum 10% d’huile essentielle diluée dans une huile végétale de votre choix. A appliquer en massage, dans le dos ou le long de la colonne vertébrale, sur la poitrine ou 2 gouttes sur un mouchoir en inhalation  ou sur votre oreiller avant le coucher.

En diffusion : elle s’utilise en synergie avec les huiles essentielles de pin sylvestre, de sapin de Sibérie, de ravintsara pour assainir les pièces à vivre.

Les huiles essentielles ayant des propriétés similaires : le sapin de sibérie, le ravintsara, le tea tree, le pin sylvestre, le thym vulgaire…

Précaution d’usage

A ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 6 ans, ni sur les sujets épileptiques, sur les femmes enceintes ou allaitante.

La cannelle de ceylan écorce

La cannelle de ceylan écorce est une huile essentielle très puissante car très  riche en cinnamaldéhyde. C’est une molécule qui lui permet d’avoir une action à large spectre, c’est-à-dire très efficace  sur plusieurs virus. Des études ont démontré que 98 % de germes y seraient sensibles. Elle s’attaque au virus avec une efficacité sans pareil.  Tonique et stimulante à l’odeur de bonbons aux cannelles de notre enfance, cette huile est anti-infectieuse à large spectre. Vous êtes fans de l’aromathérapie ? C’est l’une des indispensables à avoir dans votre trousse.

L’huile essentielle de cannelle de ceylan est antibactérienne, antivirale, antifongique et antiparasitaire. Elle joue un rôle essentiel en hiver car elle est un véritable soutien à l’immunité.  

Sur le plan physique, elle aide à lutter contre les affections digestives suivantes: ballonnement, aérophagie, coliques, constipation, crampe abdominale, spasmes intestinaux, diarrhées infectieuses, digestion difficile ou lente, manque d’appétit…

Les affections orl et respiratoires comme : la grippe,  la rhinopharyngite, le rhume. Elle a prouvé également son efficacité dans la lutte contre les infections urinaires, mais également sur les verrues.

La cannelle de ceylan est  aussi intéressante sur le plan psychique car elle aide à lutter: contre l’angoisse, l’asthénie, la déprime, la frigidité, l’impuissance, l’inhibitions mentales…

Les huiles ayant des propriétés similaires : le clou de girofle, la menthe citronnée, le basilic.

Application et précautions d’usages

L’huile essentielle de cannelle de ceylan écorce est très dermocaustique, c’est à dire qu’elle peut être très irritante pour la peau.  En étant si puissante, elle demande beaucoup de précautions à l’usage. Elle doit être fortement diluée. Maximum 5%  sur un support d’huile végétale.

En cas d’infection ORL et respiratoire, elle s’utilise en massage diluée à 95 % avec huile ou beurre végétale en massage sur la colonne vertébrale ou le thorax.

En cas de troubles digestifs, elle s’utilise en massage sur l’abdomen toujours diluée à 95%.

En cas d’état de fatigue générale : elle  s’utilise en massage sur le plexus solaire, les poignets,  dans le dos ou les  plantes des pieds (jamais pure)

En diffusion, l’huile essentielle de cannelle de ceylan écorce est déconseillée car elle peut être irritante pour les voies respiratoires.

Par voie orale, elle ne peut être ingérée ni avec le miel, ni avec une huile végétale.  Le seul support que je vous recommande, c’est le pain de mie et une seule goutte est suffisante. Son usage interne est à limiter à des traitements courts à doses limitées. Pas d’usage prolongé sans avis médical.

Elle est purement et simplement déconseillée en inhalation et dans le bain.

Elle est déconseillée aux personnes prenant des médicaments anticoagulants ou ayant des troubles de la coagulation.

La cannelle de ceylan est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 12 ans.

Autre huiles essentielles ayant des propriétés similaires : le basilic, le clou de girofle, le thym à linalol…

«  »SI VOUS AVEZ LES MAINS SÈCHES,CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR UN SOIN DIY «  »

Le petit grain de bigarade : Votre arme contre le Stress, la nervosité, l’anxiété, les troubles de sommeil, la baisse de moral…

C’est l’une des premières huiles essentielles que j’ai utilisé quand j’ai commencé à m’intéresser à l’aromathérapie. A l’époque je souffrais de trouble de sommeil et elle m’a été conseillée par une amie aromatologue. Depuis bientôt 8 ans, elle ne me quitte plus.

Le petit grain de bigarade est une huile essentielle harmonisante sur le plan émotionnel et affectif. Elle est indispensable pour lutter contre le stress, les insomnies, les troubles de sommeil, le  repli sur soi, l’humeur changeante, l’anxiété. Les aromatologues le surnomme l’huile de cœur et il mérite bien son petit nom. Cette huile est également  utilisée pour améliorer les spasmes et crampes musculaires, les douleurs spasmodiques, les maux de ventre d’origine nerveuse (stress), les règles douloureuses. Elle reste un support non négligeable en cas de troubles cardiovasculaires : tachycardie, arythmie, hypertension, palpitations et de  spasmes respiratoires : Toux spasmodiques, asthme, oppression respiratoire.

En plus de toutes ses propriétés, elle n’a pas particulièrement de contre indication, ce qui fait d’elle, l’une des huiles essentielles les plus faciles d’utilisations.

Utilisation

Le petit grain de bigarade est une HE passe partout. Elle s’utilise aussi bien en diffusion, en massage, en inhalation, en cuisine…

Pour la baisse de moral, chagrin, troubles du sommeil, anxiété :Elle peut être utilisée en diffusion pour favoriser la détente.  en massage, elle s’utilise en dilution avec une huile végétale  dans le dos, le thorax,  sur les plantes des pieds, ou le plexus solaire, la face interne du poignet. J’en mets également deux à 3 gouttes directement sur mon oreiller ou sur un mouchoir et j’inspire. Elle favorise l’endormissement. Dans le bain, elle s’utilise dans une préparation dispersible pour le bain. Fermez les yeux et profitez du moment.

Quelques huiles essentielles  ayant des propriétés similaires : la camomille romaine, la marjolaine à coquille, le ylang-ylang, la mandarine

Précaution d’utilisation

L’huile essentielle de petit grain bigaradier est bien tolérée au niveau cutané mais peut être irritante pure sur la peau. Comme presque toutes les huiles essentielle, je vous recommande de la diluer dans une huile végétale pour toute application cutanée.

Et vous, quelles sont les méthodes non conventionnelles que vous utiliser pour soigner de petits maux au quotidien?

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation ne constituent en aucun cas un avis médical. Ils sont issus d’ouvrages ou sites Internet spécialisés en aromathérapie. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin ou un pharmacien.

Ajouter des commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *